Julie Palisse Strategy - Blog

Mercredi, 23 Juillet 2014

Circulaire Juridique 22.14 : Vigilance sur les catalogues pour autocaristes

- 0 commentaires

Circulaire juridique 22.14

Communiqué par la Chambre Syndicale Des Hôteliers de Paris et de sa Région

Vigilance sur les catalogues pour autocaristes.

"De nombreux départements nous ont consultés suite à la signature par leurs adhérents d’un contrat pour une insertion dans un annuaire pour voyagistes et autocaristes

Un certain nombre de nos adhérents ont malheureusement été victimes des pratiques des commerciaux peu scrupuleux de cette société, qui leur garantissent un certain nombre de passage d’autocars par mois et donc des clients dans leur établissement. 

Or, à la lecture de la prestation effectivement fournie par cette société, il est bien indiqué qu’il s’agit d’une simple « insertion » sur leur site internet

Contrairement à ce qui est parfois affirmé par le commercial de manière verbale, le contrat ne comprend que l’insertion dans leur catalogue de prestataires aucun engagement quant à un minimum de passage de cars n’est prévu contractuellement.
 

Nous recommandons donc à nos adhérents d’être vigilants à l’égard de ces offres, d’autant plus que la durée d’engagement est souvent longue (24 mois en général). En effet, en tant que professionnel, la signature du contrat vaut engagement et donc paiement des prélèvements pendant toute la durée contractuelle."

 

 

 

 

Lundi, 14 Juillet 2014

Le Projet Moby Dick

Actualités - 0 commentaires

Aujourd’hui l’une des plus grandes préoccupations des hôteliers est d’essayer de s’affranchir des commissions demandées par les leader des centrales de réservations en ligne comme Booking ou Expédia. La relation avec ces OTA est pourtant inévitable pour vendre des chambres.
Les hôteliers recherchent donc de plus en plus les ventes en direct pour éviter le surcout des commissions.

 

Le projet Moby Dick propose donc, en réponse à ce problème, la création d’une centrale de réservation en ligne fonctionnant sans commission mais avec un système d’abonnement.

L’objectif ici est donc de favoriser les ventes en direct et de permettre à l’hôtelier de gagner en rentabilité et ainsi de pouvoir concentrer ses efforts sur la qualité des services offerts.

 

Le site ressemble à celui d’une OTA classique avec un large choix d’hôtels, une plateforme rapide et intuitive, une recherche affinée grâce à des filtres et des retours d’expériences clients…
Les hôtels seront classés en fonction des notes attribuées par les clients. Mais au lancement du site les établissements seront, dans un premier temps, répertoriés par ordre d’inscription.

Le futur client a la possibilité de réserver en ligne via la plateforme (toujours sans commission!) ou de passer directement par le site officiel de l’hôtel.

 

Pour l’hôtelier, il suffit de payer un droit d’entrée (1000€ HT par établissement) puis un abonnement annuel. 

Pour toute inscription avant l’automne le droit d’entrée sera offert !

 

Abonnement annuel :

Formule Premium : 500€ HT + 10€ HT / chambre
Avec la redirection vers le site officiel de l’hôtel + coût par clic (0,40€ / clic)

Formule Classique : 200€ HT + 5€ HT / chambre
Sans redirection vers le site officiel de l’hôtel

 

Ce modèle économique sous la forme d’un partenariat avec les hôteliers est désormais soutenu par l’UMIH. Serait-ce une solution concrète face à la position dominante des sites de réservations en ligne actuels?

Mardi, 8 Juillet 2014

Alerte Expedia Information Importante

- 0 commentaires

Au cas où vous recevriez un e-mail d'Expedia qui vous semble suspect, nous vous recommandons de:  

  • Transférer l'e-mail à spoof@expedia.com
  • NE PAS cliquer sur les liens 
  • NE PAS répondre à l'expéditeur 
  • NE PAS ouvrir les pièces jointes
  • SUPPRIMER l'e-mail  

Si jamais vous deviez cliquer sur un lien et tenter de vous connecter à un site Internet susceptible d'être frauduleux, veuillez en avertir votre équipe de Market Management.  

Privilégiez la sécurité

Pour votre protection, après avoir cliqué sur un lien, assurez-vous que ce dernier vous ait bien redirigé sur le vrai site Expedia® PartnerCentral avant de vous connecter:  

  • Vérifiez l'URL dans la fenêtre de votre navigateur. L'adresse correcte d'Expedia PartnerCentral est www.expediapartnercentral.com
  • Contrôlezque cette adresse ne comporte pas de mots ou symboles supplémentaires, car ilpourrait s'agir d'une arnaque.  

Rappelez-vous de toujours rester vigilant, certains e-mails peuvent sembler authentiques à première vue. Pour votre sécurité, sachez que jamais nous ne vous demanderons de nous envoyer par e-mail votre nom d'utilisateur et/ou votre mot de passe, ni de télécharger une pièce jointe pour vous connecter à votre compte. 

Appels téléphoniques se réclamant d'Expedia

Lorsque vous recevez l'appel d'un agent Expedia pour confirmer les données d'une réservation, sachez que ce dernier vous mentionnera toujours le numéro de la réservation en question ainsi que le nom et prénom du client concerné. Sachez également que jamais nous n'appelons nos partenaires de façon générique, encore moins pour leur demander de nous fournir le nom de leurs clients, ou leurs données bancaires, car tout ceci est sauvegardé dans nos systèmes sécurisés.  

Si vous avez le moindre doute concernant des e-mails ou des appels téléphoniques reçus d'Expedia, n'hésitez pas à en parler à votre Market Manager.  

Bien cordialement,

Expedia Lodging Support Services 
e: assistancefr@expedia.com

Mardi, 8 Juillet 2014

Les jours fériés, que payons nous?

- 0 commentaires

Régime des HCR

Conditions

En vertu des dispositions de l'article L. 3134-10, les établissements relevant des activités de restauration, d'hôtellerie et de débits de boissons peuvent occuper leurs salariés les dimanches et jours fériés, aux seuls travaux qui, en raison de la nature de l'exploitation intéressée, ne peuvent être ajournés ou interrompus. 

1er mai

Dans le cas particulier de travail le 1er mai, l'article L. 3133-6 du code du travail prévoit une indemnité venant s'ajouter au montant du salaire correspondant au travail accompli, mise à la charge de l'employeur. 
Dans le secteur des HCR, la convention collective nationale prévoit, à l'article 26-1, qu'il y a lieu de régler, si le 1er mai est un jour normal de travail pour l'entreprise, une indemnité proportionnelle au montant du salaire correspondant à cette journée (non compris les avantages en nature) pour les salariés payés au fixe ; une indemnité égale au montant de la répartition du service pour cette journée pour les salariés payés au service. 

Autres jours fériés

Pour les jours fériés autres que le 1er mai, l'avenant n° 2 du 5 février 2007 à la convention collective nationale des HCR, étendu, instaure un régime plus favorable que le code du travail, selon des modalités détaillées par type d'établissement (permanent, saisonnier ou ouvert plus de neuf mois). 

Huit jours fériés viennent s'ajouter au 1er mai, dont cinq jours garantis et trois jours non garantis. Les cinq jours garantis sont chômés et payés ou compensés en temps ou indemnisés. S'agissant des trois jours fériés non garantis, ils sont accordés selon les modalités suivantes : le jour férié est chômé, le chômage des jours fériés ne doit entraîner aucune réduction de salaire ; si l'activité de l'établissement nécessite la présence du salarié, celui-ci bénéficie d'un jour de compensation ; si le jour férié coïncide avec un jour de repos, il ne donne pas lieu à compensation ou à indemnisation. 

Travail le dimanche et restauration

En ce qui concerne le travail du dimanche des salariés du secteur de la restauration, aucun mécanisme d'indemnisation particulier n'est prévu dans le code du travail et dans les conventions collectives de ce secteur.

1 2 3 4 5 6 26